Pharmacogénomique des enzymes du métabolisme des xénobiotiques


Responsable

Jean-Marie Dupret

Objectifs

Aborder les bases biologiques de la pharmacogénomique. Sont présentés également les mécanismes principaux de biotransformation des xénobiotiques et l’impact de ces processus sur le risque de réactions indésirables aux médicaments et de survenue de cancers.

Cours Magistraux 14h

Bases de la pharmacogénomique, polymorphismes génétiques
Enzymes et métabolisme des xénobiotiques
Récepteurs aux xénobiotiques
Réactions indésirables aux médicaments
Métabolisme des cancérogènes et cancers

Travaux Dirigés 28h

Analyses d’articles scientifiques

Compétences visées

  • Contribuer à la conception et à la mise en oeuvre de projets de recherche fondamentaux ou appliqués en pharmacogénomique
  •  Obtenir et analyser des données scientifiques avec les outils numériques de référence
  •  Comprendre une démarche scientifique et expérimentale rigoureuse
  •  Aptitude à la diffusion écrite et orale d’informations et résultats scientifiques
  • Maîtrise de l’anglais scientifique
  • Aptitude à s’exprimer et débattre

Arylamine N-acétyltransférase,

enzyme majeure du métabolisme des xénobiotiques,

à propriétés pharmacogénomiques